Quels sont les critères du prix d’un bien immobilier ?

Le marché immobilier est un vaste terrain de jeu pour les investisseurs et les acquéreurs. Ils ont largement le choix avec les différents types de bien. Ce qui explique la différence et la variation des prix des immobiliers. Une bonne estimation du prix est tout de même importante lorsqu’on souhaite acquérir un bien adapté à sa valeur. Zoom sur les critères du prix d’un bien immobilier.

Critères du prix d’un bien immobilier : faire une estimation précise de sa valeur

Avant de vous citer les différents critères pour estimer la valeur d’un bien immobilier, il est important de parler de l’importance de cette démarche. Certes, faire estimer le prix d’un bien est indispensable pour :

A lire également : Quels sont les différents types de bail ?

  • Faire un bilan des atouts et des faiblesses du logement.
  • Déterminer le potentiel du bien.
  • Estimer sa valeur à un instant T.
  • Bien négocier lors de la proposition d’achat.
  • Revoir le prix initial à la baisse.

Il faut donc comprendre qu’une estimation de sa valeur permet de mieux négocier son prix. Certains vendeurs peuvent mettre la barre très haute en profitant de notre ignorance. Pourtant, il existe des biens qui sont mal estimés et dont on regrettera plus tard lorsque les dépenses liées aux travaux s’accumuleront une fois installés. Ainsi, tous les biens n’ont pas la même valeur marchande et n’ont pas non plus les mêmes atouts. Ce qui explique pourquoi deux biens immobiliers similaires, mais qui sont situés dans deux emplacements différents, n’ont pas le même prix.

Ainsi, quand on est un primo-accédant, il est important de ne pas se laisser manipuler par des offres prometteuses. Il faut suivre la logique et s’informer sur les différents facteurs qui influencent le prix d’un bien immobilier.

A lire en complément : Quel avenir pour l’immobilier en 2022 ?

Critères du prix d’un bien immobilier : l’état du logement

Lorsqu’on achète un bien immobilier, il faut se poser la bonne question : neuf ou ancien ? Dans les deux cas, le prix de l’immobilier ne sera pas le même. Si un bien immobilier vieillit, son prix sera abordable. En revanche, si la valorisation du bien a été réalisée, il prend de la valeur. Il est alors important de vérifier sa qualité, son état et son âge avant de faire le bon choix.

Notons que lorsqu’un logement implique des travaux, il est possible de négocier pour faire baisser le prix. Dans ce contexte, on doit estimer l’ampleur et le coût des travaux. Qui plus est, si une rénovation s’impose, on sera contraint de dépenser une somme supplémentaire. De ce fait, si le coût des travaux est supérieur ou égal au prix du bien appliqué, mieux vaut passer son chemin ou recourir à une négociation.

Dans le cas d’un logement neuf ou déjà rénové, il faut jouer sur les faiblesses du bien pour la négociation du prix :

  • Le voisinage.
  • L’accessibilité.
  • L’orientation.
  • Etc.

Critères du prix d’un bien immobilier : la surface habitable

On détermine aussi le prix du logement selon sa surface habitable. Plus elle est importante, plus le prix le sera également. Toutefois, le prix immobilier peut être élevé lorsque l’habitat vous donne la possibilité d’extension, d’agrandissement ou de surélévation. En effet, cela fait partie des critères de valorisation d’un bien immobilier. Un tel atout vous permet aussi de bénéficier d’une plus-value intéressante à la revente. 

Il faut évaluer les caractéristiques du logement :

  • L’état de sa toiture.
  • Son accessibilité.
  • Le nombre de chambres.
  • Le nombre de pièces.
  • L’état de la salle de bains et de la cuisine.

Critères du prix d’un bien immobilier : l’emplacement

Le prix peut aussi varier selon l’emplacement du bien. Plus il se rapproche du centre-ville, plus son prix est élevé. Il faut aussi étudier le marché local. Si la demande est forte par rapport à l’offre, les prix des biens immobiliers dans ce secteur seront nettement plus élevés.